La chapelle saint-Pierre à Villefranche-sur-Mer, fiche pédagogique fresques chapelle saint-pierre, Villefranche-sur-Mer, fiche pédagogique

PDF Sp@ce
Présentation

Présentation

Ces fresques sont réalisées par Jean Cocteau en 1957. La totalité de la chapelle est décorée. Il s’agit de scènes bibliques, ici Le Miracle de la marche sur les eaux, et de scènes de la vie méditerranéenne.

Que percevez-vous ?

Que percevez-vous ?

Les couleurs sont pâles, le gris dominant à l’intérieur des formes, le blanc rehausse et illumine la scène. Le bleu clair, en arrière plan, symbolise la mer et le ciel, il contourne les personnages et les fait avancer au premier plan. Les deux barques noires participent à l’équilibre de l’ensemble. Le traitement des blancs et du bleu donne un aspect de pastels, de craie à l’ensemble.

Quoi ? Comment ?

Quoi ? Comment ?

L’intérieur de la chapelle est décoré de peintures murales. On distingue le chœur de la chapelle comportant une scène composée de personnages et de décors réalisés par des contours noirs. Trois tons éteints, le gris, le blanc et le bleu clair emplissent les contours. Des motifs géométriques décorent l’arche de lignes formant un filet de pêche.

Jean Cocteau projette ses dessins sur les murs de la chapelle, et  dessine les lignes au fusain puis à la peinture. Les surfaces blanches et les bleus clairs sont peintes puis estompées en contournant les lignes.

Qui ? Quoi ? Quand ?

Qui ? Quoi ? Quand ?

Jean Cocteau réalise la décoration dans un style graphique sobre où cohabitent figuration (personnages) et abstraction (décors géométriques), sacré (scènes bibliques) et profane (pêcheurs, évocations locales).

Pierre marche sur l’eau, soutenu par un ange. Le Christ le regarde.

Des pêcheurs assistent à la scène, à gauche l’œil du pêcheur prend la forme d’un poisson, au-dessus de lui, d’une barque les filets sont à l’eau, à droite le pêcheur est dans une barque avec une proue ornée d’un Poséidon.

Différents poissons, dont des saint-pierre, animent les espaces entre les personnages.

En haut et au centre, la citadelle de Villefranche est figurée au dessus de l’ange.

Un personnage en buste sort de l’eau, dans l’axe central vertical.

L’arche est faite d’un décor géométrique répétitif.

Le savez-vous ?

Le savez-vous ?

L’artiste souhaitait redonner un aspect religieux et artistique à cette chapelle. Il représente l’apôtre Pierre (qui était pêcheur) marchant sur l’eau, suivant Jésus, parmi des pêcheurs dans leurs barques. Il relie ainsi le sacré et le profane.

Énigme

Énigme

Pierre renie trois fois. Comment Cocteau le signifie t-il ?

Mots-clés

Mots-clés

Arabesques, Linges concentriques, Anthropomorphe, Modern-Style, Maure

Œuvres en lien

Chapelle Saint Pierre © Prud’homie des pêcheurs de Villefranche-sur-mer, © ADAGP, Paris, 2015 « Avec l'aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du Comité Jean Cocteau »

Pierre marchant sur les eaux, fresque de Jean Cocteau

Musée du Bastion à Menton © ADAGP, Paris, 2015 « Avec l'aimable autorisation de M. Pierre Bergé, président du Comité Jean Cocteau », photo Jean-Luc Simerey, Canopé de Nice

Mosaïque de galets conçue par Jean Cocteau, Musée du Bastion à Menton

La Guerre et la paix (1952), décors de la chapelle du musée de Vallauris de Picasso. © RMN /© Succession Picasso

La Guerre et la Paix, décors de la chapelle du musée de Vallauris, Pablo Picasso, 1952.
Musées Nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes.

Parcours culturel

  • Parcours Histoire des Arts : Contact avec des fresques et d’autres formes artistiques du XXe siècle : Cocteau à Menton, Picasso à Vallauris, Matisse à Vence.
  • Parcours géographique : Parcours Cocteau de Menton à Villefranche-sur-mer (Menton : le musée Cocteau, la salle des mariages, le bastion. Villefranche-sur-Mer : la chapelle, Cap-Ferrat : la villa Santo-Sospir).
  • Parcours intellectuel et sensible : Peinture murale sacrée et profane dans les Alpes-maritimes ( de Notre-Dame des Fontaines, La Brigue aux murs peints sur le thème du cinéma à Cannes).

Thématiques en Histoire des arts

Les fresques de la chapelle Saint-Pierre sont interrogeables par Arts, mythes, religions ou Arts, espace, temps.

La multiplicité des références et des styles est interrogeable par Arts, technique, expression.

Disciplines

  6e 5e 4e 3e
Français

Lecture de l’image :

fonctions descriptives, notions d’angles, de couleurs, de lumière.

Lecture de l’image :

- couleurs et lumière :

- rapports entre textes et images (illustration, complément…)

Écrits :

- description de lieux (salle des mariages),

- à partir de la fresque pour développer l’imagination.

Lecture de l’image :

dénotation et connotation

Écrits :

- prolongement narratif en relation avec cette œuvre.

- portrait (littérature et peinture)

Lecture de l’image :

- dénotation et connotation

- portrait (littérature et peinture)

- poésie et peinture

- poésie contemporaine : illustrations de Cocteau.

Écrits :

- récit complexe (monde réel ou imaginaire) à partir d’un tableau

- texte poétique (expression de soi) à partir de l’étude d’œuvres artistiques

Histoire-Géographie Les débuts du Christianisme     Le monde des années 50 (après la la Seconde Guerre mondiale, la vie politique en France, les changements dans la société française, les Trente Glorieuses)
Arts plastiques

L’objet et l’œuvre :

- approche de l’objet

- objets présents dans la fresque

- notion de contraste

Images, œuvre et fiction :

- « Univers réel/univers fictionnel dans le dessin ou la peinture » ; - Représentation subjective du monde (figure humaine, paysage, objet)

Images, œuvre et réalité :
- Le rapport de l’image avec la réalité ; quels codes ?; quelles interprétations ?

- Les différents traitements de la figure humaine (le corps objet, portrait de groupe)

L’espace, l’œuvre, le spectateur : étude de l’espace de l’œuvre (histoire, mise en valeur) ;
jardin, sculptures, décor mural : quelle mise en scène ?
Histoire des arts      

Étude de la vie et de l’œuvre de l’artiste.

Thématiques : « Arts techniques, expression », « Arts, ruptures,continuités », « Arts, créations, cultures.

Questionnement

Pictural Historique Narratif
Éléments plastiques :
- Couleurs
- Formes
- Techniques employées
  • Époques concernées
  • Territoires concernés
  • Fonction symbolique
  • L’espace public et l’espace religieux
  • Éléments narratifs
  • Évocations, significations
  • Thématiques plurielles
  • Thématique générale

Scénarii pédagogiques

Scénario 1

Didactique : la rencontre avec l’œuvre comme dernière étape d’un parcours de formation. Il y a plusieurs parcours possibles avec de multiples combinaisons auxquelles contribuent différentes disciplines : personnages représentés, artiste, techniques picturales, technique et forme du triptyque, usages de l’œuvre…

Montrer ou pas une copie de l’œuvre dessine aussi des choix pédagogiques.

Objectif pédagogique : faire de la rencontre avec l’œuvre, étape ultime, un temps de plaisir, une récompense, où l’élève a l’occasion de mettre en action ses connaissances et une culture précédemment acquises (historiques, littéraires, artistiques…). Il est en position de percevoir l’ensemble des éléments constituant, de les reconnaître et les identifier, de questionner la totalité de l’œuvre dans sa manifestation sensible réelle.

Scénario 2 

Didactique : la rencontre avec l’œuvre comme étape centrale d’un parcours de formation. En amont et en aval, il y a plusieurs parcours possibles avec de multiples combinaisons : personnages représentés, artiste, techniques picturales, technique et forme du triptyque, usages de l’œuvre … leur nombre et leur approfondissement sont plus restreints que dans le premier scénario. Montrer ou pas une copie de l’œuvre dessine aussi des choix pédagogiques.

Objectif pédagogique : préparer la rencontre avec l’œuvre et en tirer ensuite partie.

Grâce à la première étape, la rencontre avec l’œuvre est l’occasion d’éprouver du plaisir à mettre en action des connaissances partielles précédemment acquises  (historiques, littéraires, artistiques…). L’élève est en position d’identifier certains de ses éléments constituant, d’en percevoir d’autres qui lui sont à ce moment-là encore inconnus, et de questionner une partie de l’œuvre dans sa manifestation sensible réelle.

Dans un second temps en établissement, l’élève continue à questionner l’œuvre au travers du souvenir qu’il en a en faisant jouer de nouvelles connaissances ou en approfondissant celles déjà acquises. Il passe ainsi par une étape de réflexion après la perception, préalable de toute prétention à la construction d’une culture artistique.

Scénario 3 

Didactique : la rencontre avec l’œuvre sans préparation préalable comme point de départ d’un parcours de formation.

Objectif pédagogique : faire de la rencontre avec l’œuvre une occasion de découverte non guidée susceptible d’impulser la perspective d’en savoir plus…

Le temps de la rencontre est l’occasion de mettre en phase le plaisir de la découverte, les capacités de perception de l’élève libérés provisoirement des cadres scolaires et sa culture ancienne un peu enfouie.

Dans un second temps en établissement, l’élève continue à questionner l’œuvre au travers du souvenir qu’il en a et à partir duquel il acquiert de nouvelles connaissances. Après l’étape de la perception il passe par celle de l’apprentissage et de la construction d’une culture artistique.